Beaujolais Nouveau Jean Paul Brun

Domaine des Terres Dorées - Jean Paul Brun

Le Beaujolais Nouveau Jean Paul Brun 2023 sera a déguster et à vendre dès le jeudi 16 novembre ! Vin gourmand et chaleureux, intense, à découvrir !

Catégorie :
Couleur : rouge
Région : Beaujolais
Contenant : 75cl
Taux d'alcool : 13.5%
Millesime : 2023
Potentiel de garde : 10 mois
Température de service : 15°C

Rupture de stock

9,70 

La dégustation du Beaujolais Nouveau Jean Paul Brun

 

  • la robe

La robe du Beaujolais Nouveau Jean Paul Brun est rouge grenat brillante

  • le nez

Nez gourmand et chaleureux de fruits bien mûrs

  • la bouche

En bouche, c’est un vin charnu, rond, chaleureux.

 

Production du Beaujolais Nouveau Jean Paul Brun

Le terroir 

Jean Paul Brun produit ce primeur à partir de raisins de Charnay, qui poussent sur des sols argilo-calcaires.

 

Vinification et élevage du Beaujolais Nouveau Jean Paul Brun

Comme pour toutes ses cuvées, Jean Paul Brun fait le choix d’une vinification qualitative : les grappes sont triées grappe par grappe sur table de tri, puis profitent de vinifications en grappes entières, comme le veux la tradition.

 

Comment apprécier ce Beaujolais Nouveau Jean Paul Brun ?

Son vieillissement

En premier lieu, choisissez un bon emplacement, qui dans l’idéal ne descend pas en dessous de 12°C et ne monte pas au-dessus de 16°C. 

De toute évidence, ce Beaujolais primeur peut se conserver jusqu’à 9-10 mois

 

Servir ce Beaujolais Nouveau Jean Paul Brun

Tout d’abord, munissez vous d’un thermomètre et privilégiez une température de service autour de 14-15 °C. Toutefois, si vous n’avez pas de thermomètre, sortez le de la cave 2 heures avant et laissez le prendre la température de la pièce tranquillement, jusqu’à ce qu’il vous semble légèrement frais.

Malgré tout, aérer ce vin primeur n’est pas nécessaire.

 

Contexte idéal pour déguster ce vin

C’est un vin souple, fruité et gouleyant, idéal comme “vin de copain”. De ce fait, il convient pour des apéritifs ou soirées décomplexées avec une cuisine simple et familiale : charcuteries, pizza, salade, côtes de porc, etc

Verre de Beaujolais rouge avec charcuteries

crédit photo : Polette2

D’autres conseils de dégustation vous attendent sur : 

https://www.beaujolais.com/deguster/conseils-de-degustation/

A savoir sur le Beaujolais Nouveau

L’appellation Beaujolais rouge est officielle depuis 1937 et s’étend désormais sur 50 kms comprenant 9400 hectares, du Pays des Pierres Dorées à Villefranche sur Saône et jusqu’aux Coteaux du Lyonnais (dont 300 hectares consacrés au Beaujolais blanc). D’ailleurs, on compte 72 communes productrices.

Toutefois, le vin rouge représente 95% du vignoble Beaujolais et uniquement du Gamay s’il vous plaît ! En outre, c’est la plus grande appellation de la région en superficie.

Néanmoins, l’histoire du Beaujolais Nouveau commence en 1951. En effet, un arrêté fixa la date officielle du 15 décembre aux appellations d’origine contrôlées pour être autorisées à commercialiser leurs vins du même millésime.

Mais, ce vin ne nécessitant que deux mois de vinification, l’Union Viticole du Beaujolais demanda une autorisation pour pouvoir commercialiser ses vins plus tôt. De toute évidence, ce fût accepté. C’est pourquoi, en 1951, l’appellation Beaujolais Nouveau apparue.

Toutefois, tous les ans, la date de sortie variait. Mais en 1967, elle fut fixée au 15 novembre. Cela n’étant pas très pratique pour les viticulteurs car certaines années, cela tombait le dimanche. De ce fait, il y eu donc en 1985 cette fameuse date de sortie : le troisième jeudi du mois de novembre !

Finalement, chaque année, cette sortie est célébrée comme une fête traditionnelle locale mais aussi internationale ! En somme, c’est l’occasion de festoyer autour d’un vin souple et fruité, en famille ou entre amis, car l’engouement de ce vin s’explique également par cette ambiance conviviale et festive qu’il procure !

Le saviez vous : le Beaujolais fait officiellement partie de la Bourgogne viticole.

Tout savoir sur l’appellation Beaujolais

 

Le Domaine des Terres Dorées : découvrez le réputé Jean Paul Brun

Histoire du domaine

Domaine des Terres Dorées Jean Paul Brun

Crédit photo : Jean-Paul Brun

Jean-Paul Brun rejoint le domaine familial appartenant à son père en 1977. A cette époque son père travaillait en polyculture dont 4 hectares de vignes dont les raisins étaient vendus à la cave coopérative.

Aussi, lorsque Jean Paul a été intéressé par la vignes, les vignes de son père ont été retirées de la cave coopérative. C’est ainsi que Jean Paul a commencé à vinifié lui-même après un BEP viti-oeno (1976), pour mettre son propre vin en bouteille et le vendre lui-même.

Tout d’abord, il fit du Beaujolais nouveau, ainsi que deux cuvées de Beaujolais rouge (dont l’Ancien). Puis, très vite, du Beaujolais blanc (1986). Finalement, les crus sont arrivés plus tard dans sa gamme, en 2003.

Aujourd’hui c’est 45 hectares de vignes en propriété : 35 hectares en gamay dont 15 hectares dans les crus), et 10 hectares en chardonnay. Jean Paul brun a aussi une petite activité de négoce (achat de raisins).

Jean-Paul Brun

Crédit photo : Jean-Paul Brun

 

Découvrez les autres vins du domaine

 

Les engagements de Jean Paul Brun : l’agriculture raisonnée

Dans un souci de respect de l’environnement, M. Brun pratique la viticulture raisonnée dans les crus, et en BIO pour ses Beaujolais à Charnay. Il n’a toutefois pas demandé la certification BIO car il ne se sent pas capable de travailler en BIO dans certains crus où les pentes sont trop raides pour labourer.

Fleur de raisin

crédit photo : AimeeDelacroix

Par conséquent, il limite les intrants phyto-sanitaires (le moins de traitements possible en fonction de la météo du millésime), laboure les sols pour bannir les herbicides, et travaille avec des levures indigènes.

 

Quel est le cépage du Beaujolais Nouveau Jean Paul Brun ?

Le Gamay est le cépage unique de cette cuvée, mais aussi du beaujolais rouge, Beaujolais-Villages rouge et des 10 crus qui constituent les vins de la région :

  • Brouilly,
  • Côte de Brouilly,
  • Chiroubles,
  • Régnié,
  • Morgon,
  • Fleurie,
  • Moulin-à-Vent,
  • Juliénas,
  • Saint-Amour,
  • Chénas.

Il est donc largement dominant dans la région puisque 95% des vins sont des beaujolais rouges, et les rosés proviennent également de ce seul cépage.

Ceps de gamay

crédit photo : Domaine des Frontières

Globalement, il donne des vins gouleyants, fruités et d’une agréable vivacité.

De ce fait, on profite d’une impression de fruits croquants et de gourmandise avant tout. Malgré tout, ce sont des vins de courte à moyenne garde.

Certes, c’est le cépage emblématique du Beaujolais rouge, mais on le trouve aussi dans la Vallée de la Loire, le Centre et le Massif Central, dans les Coteaux du Lyonnais, et certains vins du sud-ouest en assemblage.

 

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.

Vous aimerez peut-être aussi…

Actualités

Les dernières nouvelles du Domaine

Comment faire un cocktail : voilà 10 conseils

Nous vous proposons de suivre les 10 règles d’or pour apprendre comment faire un cocktail. Allez, suivez le guide ! 1 – Comment faire un cocktail : en commençant par […]

Œnotourisme Beaujolais : visites et dégustations pour les groupes

Nous avons plaisir d’accueillir les groupes à partir de 10 personnes pour des visites et des dégustations au sein de notre beau pays des pierres dorées.

Grande Fête des Rosés 2024 chez Mathelin !

Tous à vos agendas : 14 et 15 juin 2024
Ne manquez pas notre Fête des Rosés !