Beaujolais rouge Vieilles Vignes Domaine de Sandar

Domaine de Sandar

Le Beaujolais rouge Domaine de Sandar est vinifié à la bourguignonne : longues macérations et élevage de 8 mois en demi-muid d’ex Côte-Rôtie. On apprécie sa puissance aromatique et son caractère charnu.

Catégorie :
Couleur : rouge
Région : Beaujolais
Appellation(s) :Appellation Beaujolais
Contenant : 75cl
Taux d'alcool : 13%
Millesime : 2022
Potentiel de garde : 5-6 ans
Température de service : 16°C

8,50 

Produit Mathelin

La dégustation de notre Beaujolais rouge

La robe

La robe du Beaujolais rouge est couleur carmin aux reflets violacés

Le nez

Les arômes fruités dominent surtout les fruits rouges comme la framboise. On sent que c’est un vin gourmand et friand.

La bouche

L’attaque est chaleureuse avec des tanins présents mais soyeux. De plus, c’est un Beaujolais rouge plutôt charnu, avec de la rondeur et une belle concentration aromatique sur le fruité. On en profite jusqu’au bout grâce à une bonne longueur en bouche !

 

Production de notre Beaujolais rouge

Le terroir

Nos sols de nature argilo-calcaire sont cultivés en grande partie en Gamay, cépage unique du Beaujolais rouge. Aussi, ces vignes se situent sur la commune de Châtillon. Certaines sont encore des vignes plantées par M. Raymond Mathelin. C’est pourquoi nous pouvons produire une cuvée Vieilles Vignes, avec une moyenne d’âge des vignes autour de 50 ans.

D’autant plus que le rendement des vieilles vignes est toujours par nature plus faible que sur les jeunes vignes. En effet, cela donne des vins qualitatifs car plus concentrés.

En somme, pour le Beaujolais rouge, le rendement est d’environ 40 hl /ha sur une année normale. Les millésimes 2020 et 2021 ont été généreux en qualité mais le rendement en pâtit en tournant plutôt autour des 30 hl / ha !

vignes du domaine de Sandar

Crédit photo : famille Mathelin

 

Vinification et élevage du Beaujolais rouge Domaine de Sandar

Tout d’abord, Romain réalise sur cette cuvée des cuvaisons longues (pour la normale des Beaujolais) d’environ 15 jours. Cela permet d’extraire un maximum d’arômes et de couleur.

Puis, les fermentations ont lieu en cuves inox.

Ensuite, le vin profite d’un élevage de 8 mois en demi-muid (barriques bois de 600 litres) ayant contenu de la Côte-Rôtie, et provenant du Domaine Billon. De ce fait, Romain Mathelin, s’oriente vers un vin charnu, avec une trame légèrement plus tannique que la plupart des Beaujolais, et une agréable typicité. Résultat : un Beaujolais rouge sublime, à déguster avec des bons copains !

Demi-muid ex Côte-Rôtie pour nos Beaujolais rouges

Crédit photo : Lucas Beulin

 

Comment apprécier notre Beaujolais rouge ?

Son vieillissement

Dans un premier lieu, choisissez un bon emplacement, qui dans l’idéal ne descend pas en dessous de 12°C et ne monte pas au-dessus de 16°C. 

De toute évidence, cette cuvée de Beaujolais rouge peut vieillir jusqu’à 5-6 ans sans problème. Toutefois, si vous aimez les gamay sur leur fraîcheur et leur croquant, on vous recommande de le boire autour de ses 3-4 ans.

 

Servir ce Beaujolais rouge

Tout d’abord, munissez vous d’un thermomètre et privilégiez une température de service autour de 15-16 °C. Néanmoins, si vous n’avez pas de thermomètre, sortez le de la cave 2 heures avant et laissez le prendre la température de la pièce tranquillement jusqu’à ce qu’il vous semble très légèrement frais.

Malgré tout, aérer le Beaujolais rouge ne peut pas lui faire de mal. Donc, n’hésitez pas à sortir la carafe à décanter, surtout si il est jeune. Une heure d’aération suffira pour l’aider à “s’ouvrir”.

 

Contexte idéal pour déguster cette cuvée

C’est un vin souple, croquant et sur la gourmandise des fruits frais. Par conséquent, il est le compagnon idéal de vos apéritifs accompagnés de charcuteries, mais aussi de vos raclettes, tartiflettes, plats lyonnais, viandes blanches… 

Découvrez d’autres conseils de dégustation

 

Apéritif Beaujolais et saucisson

crédit photo : Samuel Poussin

 

L’AOP Beaujolais rouge

L’appellation Beaujolais rouge a été créée en 1937 et s’étend désormais sur 50 kms comprenant 9400 hectares. En effet, elle va du Pays des Pierres Dorées à Villefranche sur Saône et jusqu’aux Coteaux du Lyonnais (dont 300 hectares consacrés au Beaujolais blanc). De ce fait, on compte 72 communes productrices.

Globalement, le Beaujolais rouge représente 95% du vignoble Beaujolais et est planté en Gamay. C’est la plus grande appellation de la région en superficie. Tandis que les 5 autres pourcents représentent le Beaujolais blanc et les crus du Beaujolais.

Le saviez vous : le Beaujolais fait officiellement partie de la Bourgogne viticole.

Tout savoir sur l’appellation Beaujolais

 

Le Domaine de Sandar : producteur de Beaujolais rouge

La famille Mathelin, vignerons depuis 1946

C’est M. Raymond Mathelin, grand-père de Romain, vigneron actuel de la famille qui fonda le Domaine de Sandar en 1946. Aussi, il participa grandement à la notoriété du domaine en étant le précurseur du Beaujolais blanc. En effet, c’était le premier vigneron de la région à planter du Chardonnay en 1948.

Finalement, l‘inventivité coulait déjà dans les veines des Mathelin. Puis, Régis, le fils de Raymond, aura eu l’audace d’implanter des Viognier. C’est aujourd’hui une de nos plus belles cuvées ! Découvrez notre Viognier Perle de Sandar.

Enfin, Romain voit plus loin avec l’ambition de se diriger vers une viticulture BIO, et un premier pas avec la certification HVE. Mais aussi avec l’entrée dans la gamme de la petite dernière issue d’un cépage suisse : le Gamaret. Découvrez notre Gamaret.

En savoir plus sur notre domaine.

 

Nos engagements : un domaine certifié HVE

Dans une volonté de se diriger vers une viticulture BIO, nous avons commencé par la certification HVE (Haute Valeur Environnementale). 

logo label HVE

Logo Label HVE

En somme, c’est une vision globale et plutôt large de l’engagement sanitaire et environnemental. Ainsi, la certification se concentre sur les points suivants :

  • protection de la biodiversité en plantant des essences locales et nécessaires, en entretenant les sols, chemins, murets, etc
  • raisonnement phytosanitaire : le but est de limiter au maximum les intrants (traitements contre les maladies de la vigne et du raisin) et de se restreindre au strict minimum en fonction des conditions météo du millésime.
  • gestion de la fertilisation : utiliser des engrais organiques et bannir les engrais chimiques.

En effet, la souplesse de cette certification permet au vigneron de choisir ses méthodes en fonction de la taille de son exploitation, de son milieu (en plaine, en coteau), et de la faune et la flore locales. Donc, c’est un excellent tremplin vers la viticulture BIO ! 

La certification HVE chez nous c’est bannir les pesticides, herbicides et engrais chimiques. Aussi, on se limite au strict minimum de produits de traitement en fonction des conditions météo du millésime. 

Renseignez vous sur la certification HVE

 

Découvrez les différents vins de la maison

Avec 8 hectares de vignes en production, nous proposons aujourd’hui 7 cuvées, ce qui fait du choix pour chaque jour de la semaine ! Trêve de plaisanterie… on vous présente nos cuvées

 

Quel est le cépage du Beaujolais rouge ?

Le Gamay est le cépage unique du Beaujolais rouge, Beaujolais Villages rouge et des 10 crus qui constituent les vins de la région. Il s’agit de :

  • Brouilly,
  • Côte de Brouilly,
  • Chiroubles,
  • Régnié,
  • Morgon,
  • Fleurie,
  • Moulin-à-Vent,
  • Juliénas,
  • Saint-Amour,
  • Chénas.

Par conséquent, il est largement dominant dans la région puisque 95% des vins sont des Beaujolais rouges. D’autant plus que les rosés proviennent également de ce seul cépage.

Par ailleurs, il donne des vins gouleyants, fruités et d’une agréable vivacité. Aussi, on profite d’une impression de fruits croquants et de gourmandise avant tout. Enfin, ce sont des vins de courte à moyenne garde.

Certes c’est le cépage emblématique du Beaujolais, mais on le trouve aussi dans la Vallée de la Loire (Anjou et Touraine), dans le Centre et le Massif Central (Côtes d’Auvergne, Côtes Roannaises, Côtes du Forez, Saint-Pourçain), dans les Coteaux du Lyonnais, et certains vins du sud-ouest en assemblage.

Benne de gamay

Crédit photo : Domaine des Frontières

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.

Vous aimerez peut-être aussi…

Actualités

Les dernières nouvelles du Domaine

Notre sélection de 10 bières artisanales

Découvrez des bières artisanales variées, profitez de saveurs subtiles et originales !

Quel plat avec le rosé ? Suivez nos conseils !

On a des envies de rosé, mais ne sait pas quoi servir pour l’accompagner ? Suivez nos conseils, car oui, le rosé n’est pas uniquement un vin d’apéritif !

Fête des Rosés Mathelin : les 14 et 15 juin 2024

La Fête des Rosés Mathelin c’est l’événement festif et convivial de votre été. Dégustez tous les rosés, profitez de SUPER PROMOS, levez le pied et savourez !