Château Bertrand Braneyre Haut-Médoc « Vieilles Vignes »

Château Bertrand Braneyre

Superbe Haut-Médoc du Château Bertrand Braneyre qui fait partie de nos coups de cœur ! Vin équilibré, tannique mais fin, et avec un bouquet intense.

UGS : HAU-MED-BER-BRA
Catégorie :
Couleur : rouge
Région : Bordeaux
Appellation(s) :Appellation Haut Medoc
Contenant : 75cl
Taux d'alcool : 12.5%
Millesime : 2015
Potentiel de garde : 10 ans
Température de service : 17°C

19,50 

La dégustation du Haut Médoc Château Bertrand Braneyre

  • la robe

La robe de ce vin Bertrand Braneyre est pourpre aux reflets légèrement tuilés

  • le nez

Nez intense et complexe de fruits rouges et noirs confits, cacao, épices et caramel

  • la bouche

La bouche est ronde, onctueuse, avec des tanins fins mais bien présents relevés par des notes épicées et de fruits confits

 

La production chez Bertrand Braneyre

Premièrement, le Château Bertrand Braneyre, a obtenu la certification HVE3 : Haute Valeur Environnementale.

En somme, c’est une vision globale et plutôt large de l’engagement sanitaire et environnemental. Ainsi, la certification se concentre sur les points suivants :

  • protection de la biodiversité en plantant des essences locales et nécessaires, en entretenant les sols, chemins, murets, etc
  • raisonnement phytosanitaire : le but est de limiter au maximum les intrants (traitements contre les maladies de la vigne et du raisin) et de se restreindre au strict minimum en fonction des conditions météo du millésime.
  • gestion de la fertilisation : utiliser des engrais organiques et bannir les engrais chimiques.

La souplesse de cette certification permet au vigneron de choisir ses méthodes en fonction de la taille de son exploitation, de son milieu (en plaine, en coteau), et de la faune et la flore locales. C’est donc un excellent tremplin vers la viticulture BIO !

Renseignez vous sur la certification HVE

 

Terroir et encépagement

Ce Haut-Médoc est produit en Gironde, à partir de vieilles vignes. De plus, ces dernières poussent sur des sols de graves argilo-calcaires et de sables calcaires.

En ce qui concerne l’encépagement, on a 49% de Cabernet sauvignon, 43% de Merlot, 5% de Cabernet-Franc et 3% de Petit Verdot.

 

Vinification et élevage au Château Bertrand Braneyre

Après les vendanges, la récolte est entièrement éraflée puis profite d’une longue macération.

Enfin, un élevage de 12 mois est effectué en fûts de chêne dont 30% sont neufs.

 

Comment apprécier ce Haut-Médoc du Château Bertrand Braneyre ?

Son vieillissement

Premièrement, choisissez un bon emplacement, qui dans l’idéal ne descend pas en dessous de 12°C et ne monte pas au-dessus de 16°C. 

De toute évidence, ce vin peut vieillir une bonne dizaine d’années. Donc, il est déjà prêt à boire mais peut attendre encore 4-5 ans, si vous aimez les arômes de vieillissement.

 

Servir ce vin rouge

Tout d’abord, munissez vous d’un thermomètre et privilégiez une température de service autour de 15 – 16 °C. Toutefois, si vous n’avez pas de thermomètre, sortez le de la cave 2 heures avant et laissez le prendre la température de la pièce tranquillement.

Certes, aérer ce vin ne peut pas lui faire de mal. Donc, n’hésitez pas à l’ouvrir bien en avance, voir même à le carafer.

 

Contexte idéal pour déguster ce vin de Bertrand Braneyre

C’est un vin rond et structuré. Ainsi, il fait donc un bon compagnon pour les viandes rouges, comme des côtelettes d’agneau, blanquette d’agneau, tournedos de bœuf, parmentier de canard, magret de canard, pierrade, chili con carne, etc.

Vous êtes nombreux à table ? Optez plutôt pour le magnum de ce Haut-Medoc !

Côtelettes d'agneau et Haut-Médoc Bertrand Braneyre

Crédit photo : charlottem

Retrouvez d’autres idées d’accords mets et vins

 

L’appellation Haut-Médoc

Dans le vignoble du Médoc, au sud de la Gironde, l’appellation Haut Médoc couvre une aire assez vaste de 4800 hectares. En sommes, elle suit le cours supérieur de l’estuaire, au nord de Bordeaux. Elle inclue six appellations communales, qui occupent les terroirs les plus prestigieux et comprennent la majorité des crus classés.

Globalement, la qualité de ce vignoble vient de belles croupes de graves où prospère le cabernet-sauvignon. En effet, cinq crus figurent dans le classement de 1855.

De toute évidence, les Haut-Médoc sont souvent des vins de garde. En effet, ils peuvent vieillir de 6 à 15 ans, et plus pour certains crus.

Le bouquet de ces vins présente des arômes de fruits noirs, torréfaction, épices douces. A cela s’allient les notes de boisé fin, vanille… Charnus, solides et amples, leur texture est agréable surtout en prenant de l’âge quand les tanins sont plus patinés.

Les cépages de ce Haut-Médoc Bertrand Braneyre

Le Cabernet Sauvignon (49%) dominant chez Bertrand Braneyre

Cépage noir le plus diffusé dans le monde après le merlot. Il tient ses lettres de noblesse du Bordelais, notamment du Médoc et des Graves. Jamais vinifié seul, mais il peut représenter jusqu’à 75% du total, le solde étant généralement fourni par le merlot, le cabernet-franc ou le petit verdot.

Il donne des vins très colorés, denses et tanniques, aux arômes de cassis et de cèdre, qui doivent attendre quelques années pour donner leur pleine mesure. L’élevage en barrique renforce leur complexité.

Le cabernet sauvignon participe aussi aux assemblages de nombreux vins du Sud-Ouest, Provence, Anjou, Touraine et Saumurois, comme dans le Cabernet d’Anjou.

 

Le Merlot (43%)

C’est le cépage noir le plus cultivé en France, principalement en Gironde, où il est assemblé au cabernet-sauvignon et parfois à d’autres variétés comme le cabernet franc et le malbec.

Dans le Bordelais, il est étroitement lié aux appellations de la rive droite de la Dordogne telles que le Pomerol et le Saint-Emilion, où il est majoritaire. Toutefois, il a progressé partout, jusqu’en Médoc. Il domine les assemblages en AOC Régionales (Bordeaux et Bordeaux-supérieur).

Ses vins sont ronds ; leurs arômes de fruits rouges plus ou moins confiturés évoquent le pruneau lorsque le raisin est très mûr et prennent des nuances de sous-bois, de cuir et d’épices avec le temps.

En assemblage avec le Cabernet-sauvignon, le Merlot confère de la souplesse au vin qui peut ainsi être bu plus rapidement.

Le Merlot a connu une explosion de ses plantations en Languedoc-Roussillon, où il fournit surtout des vins de pays (IGP). Il est aussi très présent en Europe de l’Est, en Italie et en Amérique.

Merlot cépage présent dans le Haut-Médoc Bertrand Braneyre

Crédit photo : thewinemix0

 

Le Cabernet Franc (5%)

Cépage noir originaire du Bordelais et répandu dans le monde entier. On le trouve surtout sur la rive droite de la Dordogne, en Libournais (Pomerol, Saint-Emilion, etc). Généralement minoritaire, il s’assemble au merlot et parfois au cabernet sauvignon.

Dans le Sud-Ouest, il occupe une place non négligeable dans les appellations voisines du Bordelais et dans le Quercy. Dans le Val de Loire il porte le nom de Breton. Souvent vinifié seul, il donne leur caractère à de nombreux vins de Touraine (Chinon, Bourgueil). Il est très présent aussi dans les rouges d’Anjou-Saumon, et également dans le rosé Cabernet d’Anjou.

Ce cépage est à l’origine des vins rouges et rosés moyennement tanniques et très parfumés, rappelant la framboise et la violette, parfois teintés de notes de poivron.

 

Le Petit Verdot (3%)

Cépage noir du Bordelais pouvant entrer en petite quantité dans l’assemblage des AOC Girondines, notamment en Médoc, en complément des cabernets et du merlot. Il fournit un vin de qualité, coloré, tannique et élégant tout à la fois.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.

Vous aimerez peut-être aussi…

Actualités

Les dernières nouvelles du Domaine

Nouveautés liqueurs Jacoulot digestifs tendance

Les liqueurs Jacoulot digestifs sont tendances, équilibrés et démontrent parfaitement le savoir-faire ancestrale de la Maison Jacoulot !

Masterclass whiskies le jeudi 14 mars 2024

Ne loupez pas la Masterclass whiskies du jeudi 14 mars, animée par Mark, ambassadeur passionné de Morisson Distillers, à la Cave de Châtillon