Pauillac Lions de Batailley 2nd vin du Château Batailley

Château de Batailley

Le Pauillac Lions de Batailley est une valeur sûr dans la lignée du Château Batailley. Il est charpenté et propose une concentration aromatique incroyable !

UGS : PAU-LIO-DE-BAT
Catégorie :
Couleur : rouge
Région : Bordeaux
Appellation(s) :Appellation Pauillac
Contenant : 75cl
Taux d'alcool : 13.5%
Millesime : 2017
Potentiel de garde : 15-20 ans
Température de service : 17°C

37,90 

La dégustation du Pauillac Lions de Batailley

  • la robe

La robe du Pauillac Lions de Batailley est grenat profond aux reflets pourpres

  • le nez

Nez intense et complexe de petits fruits (mûre, cerise), pain toasté, cuir, vanille avec quelques touches de boisé fin

  • la bouche

La bouche est ample, équilibrée et charpentée, mais avec des tanins ronds et des arômes de torréfaction et de cassis.

 

Production du Pauillac Lions de Batailley

 

Terroir et encépagement

Le Pauillac Lions de Batailley est produit dans le Médoc. Certes, les vignes poussent sur des sols de silice, de sable et de graves profondes anciennes, à l’extrémité sud-ouest de l’appellation. Aussi, leur âge moyen est de 40 ans.

Enfin, en ce qui concerne l’encépagement, on a 55% de Cabernet sauvignon, 37% de Merlot, 8% de Cabernet-Franc.

 

Vinification et élevage du Pauillac Lions de Batailley

Tout d’abord, la récolte se fait manuellement. Ensuite, la vendange subit un premier tri directement à la vigne, puis un second tri sur table en arrivant au chai.

Par la suite, on érafle totalement les grappes. Les baies sont foulées, puis fermentent en cuves thermorégulées. De plus, les moûts bénéficient d’une macération post-fermentation à chaud pour affiner les tanins.

S’ensuit la fermentation malolactique qui se déroule en cuve pour une partie de la récolte et en fût pour le reste. En sommes, les vinifications durent environ 25 jours.

Enfin, un élevage de 18 mois en fûts de chêne dont tout de même 60% sont neufs, affine le Pauillac Lions de Batailley.

 

Comment déguster le Pauillac Lions de Batailley ?

 

Son vieillissement

Premièrement, choisissez un bon emplacement, qui dans l’idéal ne descend pas en dessous de 12°C et ne monte pas au-dessus de 16°C. 

De toute évidence, ce vin peut vieillir une vingtaine d’année. Il est donc déjà prêt à boire mais peut attendre encore 4-5 ans, si vous aimez les arômes de vieillissement.

 

Servir ce vin rouge

Tout d’abord, munissez vous d’un thermomètre et privilégiez une température de service autour de 15 – 16 °C. Cependant, si vous n’avez pas de thermomètre, sortez le de la cave 2 heures avant et laissez le prendre la température de la pièce tranquillement.

Certes, aérer ce vin est bien nécessaire. Donc, n’hésitez pas à l’ouvrir bien en avance, voir même à le carafer deux heures avant de le déguster.

 

Contexte idéal pour déguster ce vin

En sommes, c’est un vin charpenté qui a du corps. Donc, on le réserve aux viandes racées et aux plats généreux. D’ailleurs, il se marie très bien avec le gigot d’agneau, joues de bœuf confite, côte de bœuf au barbecue, fromages crémeux comme le Camembert truffé, etc

Fromage truffé et Pauillac Lions de Batailley

Crédit photo : Mrdidg

Retrouvez d’autres idées d’accords mets-vins

 

L’appellation Pauillac

Capitale du Médoc viticole, la ville portuaire de Pauillac a donné son nom à une appellation aux terroirs homogènes . Aussi, sur la rive gauche de la Gironde, l’aire se présente comme un vaste plan incliné. Il culmine à l’ouest et descend doucement vers l’estuaire.

Certes, l’AOC Pauillac se compose d’un bel ensemble d’affleurements de graves. De plus, elle compte dix-huit crus classés, dont trois premiers crus. En outre, la renommée de l’appellation est à la hauteur de son terroir.

Le Pauillac allie finesse et puissance tannique, dont le corollaire est une exceptionnelle aptitude au vieillissement. En effet, ils peuvent se garder de 12 à 25 ans pour les plus grands crus et pour certains millésimes.

En ce qui concerne l’encépagement, on y trouve du cabernet-sauvignon, cabernet-franc et merlot. La composition des sols présente des graves du günz.

La présence de deux grands plateaux sur l’appellation a incité certains dégustateurs à tenter de dégager deux familles de Pauillac. Ceux de Saint-Lambert, les « sudistes », se rapprocheraient ainsi des Saint-Julien, en privilégiant la finesse. Tandis que ceux du Pouyalet, les « nordistes », tendraient vers les Saint-Estephe, en accentuant le corps et la charpente.

Toutefois, cette classification résiste mal à la dégustation des premiers crus. Lafite, bien qu’au nord se distingue par son élégance. En fait, l’étonnante homogénéité du terroir confère aux vins une réelle identité, qu’ils soient sudistes ou nordistes.

 

Le Château Batailley, producteur de grands Pauillac

 

Présentation du domaine

Château Batailley est l’une des plus anciennes demeures de Pauillac, car elle date du XVeme siècle. Le nom « Batailley » vient de la bataille qui a eu lieu durant la guerre de 100 ans sur ce plateau et jusqu’au Château Latour. Par ailleurs, l’habitation s’inscrit dans un magnifique parc de 6 hectares. De plus, elle est entourée de bâtiments d’exploitation : chais de vieillissement, caveaux à bouteilles et cuviers.

Le vignoble du Château Batailley se situe sur le plateau de graves, juste en face de la demeure.

Certes, le Château Batailley est le cinquième Grand Cru classé de l’AOP Pauillac. En revanche, il possède trois cuvées emblématiques :

  • Château Batailley (la première cuvée et la plus haut de gamme),
  • Lions de Batailley (second vin)
  • Pauillac de Batailley (troisième vin).

 

Les cépages présents dans ce Pauillac

 

Le Cabernet Sauvignon (55%)

Cépage noir le plus diffusé dans le monde après le merlot. Il tient ses lettres de noblesse du Bordelais, notamment du Médoc et des Graves. Jamais vinifié seul, mais il peut représenter jusqu’à 75% du total, le solde étant généralement fourni par le merlot, le cabernet-franc ou le petit verdot.

Il donne des vins très colorés, denses et tanniques, aux arômes de cassis et de cèdre, qui doivent attendre quelques années pour donner leur pleine mesure. L’élevage en barrique renforce leur complexité.

Le cabernet sauvignon participe aussi aux assemblages de nombreux vins du Sud-Ouest, Provence, Anjou, Touraine et Saumurois, comme dans le Cabernet d’Anjou.

 

Le Merlot (37%)

C’est le cépage noir le plus cultivé en France, principalement en Gironde, où il est assemblé au cabernet-sauvignon et parfois à d’autres variétés comme le cabernet franc et le malbec.

Dans le Bordelais, il est étroitement lié aux appellations de la rive droite de la Dordogne telles que le Pomerol et le Saint-Emilion, où il est majoritaire. Toutefois, il a progressé partout, jusqu’en Médoc. Il domine les assemblages en AOC Régionales (Bordeaux et Bordeaux-supérieur).

Ses vins sont ronds ; leurs arômes de fruits rouges plus ou moins confiturés évoquent le pruneau lorsque le raisin est très mûr et prennent des nuances de sous-bois, de cuir et d’épices avec le temps.

En assemblage avec le Cabernet-sauvignon, le Merlot confère de la souplesse au vin qui peut ainsi être bu plus rapidement.

Le Merlot a connu une explosion de ses plantations en Languedoc-Roussillon, où il fournit surtout des vins de pays (IGP). Il est aussi très présent en Europe de l’Est, en Italie et en Amérique.

Merlot cépage présent dans le Pauillac

Crédit photo : thewinemix0

 

Le Cabernet Franc (8%)

Cépage noir originaire du Bordelais et répandu dans le monde entier. On le trouve surtout sur la rive droite de la Dordogne, en Libournais (Pomerol, Saint-Emilion, etc). Généralement minoritaire, il s’assemble au merlot et parfois au cabernet sauvignon.

Dans le Sud-Ouest, il occupe une place non négligeable dans les appellations voisines du Bordelais et dans le Quercy. Dans le Val de Loire il porte le nom de Breton. Souvent vinifié seul, il donne leur caractère à de nombreux vins de Touraine (Chinon, Bourgueil). Il est très présent aussi dans les rouges d’Anjou-Saumon, et également dans le rosé Cabernet d’Anjou.

Ce cépage est à l’origine des vins rouges et rosés moyennement tanniques et très parfumés, rappelant la framboise et la violette, parfois teintés de notes de poivron.

 

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.

Vous aimerez peut-être aussi…

Actualités

Les dernières nouvelles du Domaine

Notre sélection de 10 bières artisanales

Découvrez des bières artisanales variées, profitez de saveurs subtiles et originales !

Quel plat avec le rosé ? Suivez nos conseils !

On a des envies de rosé, mais ne sait pas quoi servir pour l’accompagner ? Suivez nos conseils, car oui, le rosé n’est pas uniquement un vin d’apéritif !

Fête des Rosés Mathelin : les 14 et 15 juin 2024

La Fête des Rosés Mathelin c’est l’événement festif et convivial de votre été. Dégustez tous les rosés, profitez de SUPER PROMOS, levez le pied et savourez !