Fronsac Château Beau Site de la Tour

Château Beau Site de la Tour

Ce Fronsac est un vin solide, structuré avec de la rondeur et un bouquet intense. A sortir pour les plats forts en goût !

UGS : FRO-CHA-BEA-SIT-DE-LA-TOU
Catégorie :
Couleur : rouge
Région : Bordeaux
Appellation(s) :Appellation Fronsac
Contenant : 75cl
Taux d'alcool : 14%
Millesime : 2020
Potentiel de garde : 5 ans
Température de service : 17°C

10,20 

Dégustation du Fronsac Château Beau Site de la Tour

  • la robe

La robe de ce Fronsac est pourpre aux reflets grenats

  • le nez

Le nez, puissant, révèle des arômes de fruits noirs

  • la bouche

La bouche est gourmande, structurée, ronde. Enfin, la dominante fruitée est réhaussée avec une pointe de fumé et des tanins fermes.

Dégustation du Fronsac

Crédit photo : Jeanine_S

 

Production du Fronsac

Terroir et encépagement du Fronsac

Ce Fronsac est produit en Gironde, plus précisément à Saint-Emilion, à partir de sols argilo-calcaires.

En ce qui concerne l’encépagement, on a 80% de Merlot et 20% de Cabernet sauvignon.

 

Vinification et élevage du Fronsac

Pour commencer, après les vendanges, la récolte est entièrement éraflée puis profite d’une macération longue de 20 jours.

Enfin, un élevage d’un an en fûts de chêne vient apporter structure et complexité au Fronsac.

 

Comment apprécier ce Fronsac ?

Son vieillissement

En premier lieu, choisissez un bon emplacement, qui dans l’idéal ne descend pas en dessous de 12°C et ne monte pas au-dessus de 16°C. 

Malgré tout, ce vin est à boire jeune dans les 5 ans.

 

Servir ce vin rouge

Tout d’abord, munissez vous d’un thermomètre et privilégiez une température de service autour de 15 – 16 °C. Si toutefois vous n’avez pas de thermomètre, sortez le de la cave 2 heures avant et laissez le prendre la température de la pièce tranquillement.

En outre, aérer ce vin ne peut pas lui faire de mal. N’hésitez donc pas à l’ouvrir bien en avance.

 

Contexte idéal pour déguster ce vin

C’est un vin structuré, rond, généreux. De ce fait, on l’apprécie avec des plats forts en goût comme le roquefort, le velouté de cèpes, canard rôti, saltimboca, gibier, moussaka, etc

Roquefort et Fronsac

Crédit photo : tookapic

Retrouvez d’autres idées d’accords mets et vins

 

L’appellation Fronsac

L’appellation Fronsac, certifiée AOC depuis 1937, fait partie de la sous-région Libournaise, du vignoble Bordelais. Aussi, on compte environ 800 hectares de vignes, qui ne produisent que des vins rouges.

En outre, sur le tertre de Fronsac, dominant le confluent de la Dordogne et de l’Isle, Charlemagne avait fait bâtir une forteresse. Son but était ainsi de contrôler la navigation, ainsi que la route terrestre menant à Bordeaux.

Autrefois, étape importante sur la route allant de Bordeaux à Paris, le Fronsardais s’est retrouvé à l’écart des grands axes de communication, lors de la révolution des transports. En conséquence, sa notoriété en a souffert.

Aussi, s’étendant sur six communes, l’aire se distingue par son terroir de coteaux.

Par ailleurs, à l’intérieur de l’appellation Fronsac, deux communes ont droit à une appellation spécifique. Ce sont plus précisément Fronsac et Saint-Michel-de-Fronsac, domaine du Canon-Fronsac.

Ils ont longtemps été méconnus. C’est pourquoi les Fronsac bénéficient encore de prix intéressants.

Aussi, ils sont issus d’assemblage entre les cépages merlot (dominant), cabernet-franc, cabernet-sauvignon et malbec (plus rare). Globalement, ce sont des vins de moyenne garde, pouvant aller jusqu’à 8-9 ans.

 

Quels sont les cépages de ce Fronsac ?

Le Merlot (80%) majoritaire dans le Fronsac

C’est le cépage noir le plus cultivé en France, principalement en Gironde, où il s’assemble au cabernet-sauvignon et parfois à d’autres variétés comme le cabernet franc et le malbec.

En conséquence, dans le Bordelais, il est étroitement lié aux appellations de la rive droite de la Dordogne telles que le Pomerol et le Saint-Emilion, où il est majoritaire. Toutefois, il a progressé partout, jusqu’en Médoc. D’ailleurs, il domine les assemblages en AOC Régionales (Bordeaux et Bordeaux-supérieur).

Globalement, ses vins sont ronds ; leurs arômes de fruits rouges plus ou moins confiturés évoquent le pruneau lorsque le raisin est très mûr et prennent des nuances de sous-bois, de cuir et d’épices avec le temps.

Finalement, le Merlot a connu une explosion de ses plantations en Languedoc-Roussillon, où il fournit surtout des vins de pays (IGP). Il est aussi très présent en Europe de l’Est, en Italie et en Amérique.

Merlot cépage présent dans le Fronsac

Crédit photo : thewinemix0

 

Le Cabernet Sauvignon (20%)

C’est le cépage noir le plus diffusé dans le monde après le merlot. D’ailleurs, il tient ses lettres de noblesse du Bordelais, notamment du Médoc et des Graves. Pourtant jamais vinifié seul, il peut cependant représenter jusqu’à 75% du total, le solde étant généralement fourni par le merlot, le cabernet-franc ou le petit verdot.

Globalement, il donne des vins très colorés, denses et tanniques, aux arômes de cassis et de cèdre, qui doivent attendre quelques années pour donner leur pleine mesure. De plus, l’élevage en barrique renforce leur complexité.

Par ailleurs, le cabernet sauvignon participe aussi aux assemblages de nombreux vins du Sud-Ouest, Provence, Anjou, Touraine et Saumurois, comme dans le Cabernet d’Anjou.

 

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.

Vous aimerez peut-être aussi…

Actualités

Les dernières nouvelles du Domaine

Dégustation la Bastide Saint Dominique

Les 29 et 30 septembre, profitez en pour découvrir les cuvées de l’un de nos producteurs coups de cœur de la Vallée du Rhône !

Les accords mets et vins Beaujolais

Découvrez notre sélection d’accords mets et vins régionaux, pour en mettre plein les papilles à vos invités !

Vendanges 2023 chez Mathelin

On vous ouvre les portes de la cave, afin de tout comprendre sur nos vendanges 2023 !