Magnum de Beaujolais blanc Domaine de Sandar

Domaine de Sandar

Le magnum de Beaujolais blanc Domaine de Sandar exprime tout le fruité et la minéralité du chardonnay, accompagnés de nuances de fleurs blanches et d’amande. Son élevage de 9 mois en barriques lui confère rondeur et potentiel de garde.

UGS : BJL-BLC-MAG
Catégorie :
Couleur : blanc
Région : Beaujolais
Appellation(s) :Appellation Beaujolais
Contenant : 1.5L
Taux d'alcool : 13%
Millesime : 2022
Potentiel de garde : 12 ans
Température de service : 11 - 12 °C°C

20,80 

Produit Mathelin

La dégustation du magnum de Beaujolais blanc

  • la robe

    La robe du magnum de Beaujolais blanc est jaune clair brillante et limpide aux reflets dorés

  • le nez

    Les arômes fruités et floraux dominent, laissant place ensuite aux notes réconfortantes d’amande

  • la bouche

    C’est un vin ample, suave et fruité, avec un peu de rondeur et une finale minérale et acidulée alléchante

 

Production de notre magnum de Beaujolais blanc

Le terroir

Nos sols sont de nature argilo-calcaire, c’est donc un des terroirs où s’exprime le mieux le Chardonnay, cépage unique du magnum de Beaujolais blanc.

Par ailleurs, nos vignes sont situées sur la commune de Châtillon, et ont un âge moyen de 40 ans.

Aussi, le rendement moyen est d’environ 50 hl /ha, mais cela varie d’une année à l’autre !

 

Vinification et élevage du magnum de Beaujolais blanc Domaine de Sandar

Pour commencer, on effectue un pressurage direct des raisins, puis un débourbage. Ensuite, les fermentations se déroulent en fûts de chêne.

Pressurage des chardonnay

Crédit photo : Cave Mathelin

Enfin, l’élevage de 9 mois s’effectue pour 35% de la récolte en pièces bourguignonnes (fûts de chêne de 228 litres) neufs, le reste en cuve inox.

Par ailleurs, du côté de la viticulture, Romain Mathelin, 3ème génération de vignerons dans la famille, a obtenu la certification HVE (Haute Valeur Environnementale).

En somme, il s’inscrit dans une logique de viticulture raisonnée, en bannissant les pesticides, herbicides et engrais chimiques. Aussi, il se limite au strict minimum de produits de traitement en fonction des conditions météo du millésime. 

Romain Mathelin, producteur du magnum de Beaujolais blanc

crédit photo : Lucas Beulin

 

Comment apprécier notre magnum de Beaujolais blanc ?

Le vieillissement

En premier lieu, choisissez un bon emplacement, qui dans l’idéal ne descend pas en dessous de 12°C et ne monte pas au-dessus de 16°C. 

De toute évidence, cette cuvée de Beaujolais blanc a un beau potentiel de garde, autour des 12 ans sans problème ! Toutefois, si vous aimez les vins blancs sur leur fraîcheur et leur vivacité, on vous recommande de le boire autour de ses 4-5 ans.

 

Le service

Tout d’abord, munissez vous d’un thermomètre et privilégiez une température de service autour de 11-12 °C. Mais si vous n’avez pas de thermomètre, fiez vous à la température de votre frigo et sortez le 10-15 minutes avant de le déguster.

De plus, aérer le beaujolais blanc ne peut pas lui faire de mal. N’hésitez donc pas à sortir la carafe à décanter, surtout si vous avez oublié de le sortir du frigo, cela permettra en même temps de le chambrer (le laisser prendre la température de la pièce). Ainsi, une heure d’aération devrait suffire pour l’aider à “s’ouvrir”, surtout s’il est jeune.

Le magnum est l’équivalent de 2 bouteilles 75 cl. Prévoyez donc d’être 8-10 personnes autour de la table, ou d’avoir large soif. Mais attention, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Ayez surtout soif de modération.

 

Contexte de dégustation

C’est un vin fin mais totalement décomplexé ! De ce fait, vous pouvez le proposer à vos amis lors d’apéritifs ou lors d’un repas familial comprenant des plats lyonnais (andouillettes ou quenelles par exemple).

Cependant, s’il a déjà vieilli, il prendra du grade et s’accordera aux repas un peu plus festif sur des langoustes ou verrines terre et mer. 

Petits fours pour aller avec le Beaujolais Blanc

crédit photo : PublicDomainPictures

Retrouvez d’autres idées d’accords mets et vins

 

L’AOP Beaujolais blanc

C’est depuis 1948, quand le chardonnay a fait son apparition dans le vignoble beaujolais, que l’on y trouve des blancs. 

Aujourd’hui les Beaujolais blancs et Beaujolais-Villages blancs représentent moins de 2% du vignoble, répartis sur près de 500 exploitations. Certes plus rare que le rouge, il n’en est pas moins qualitatif et se dote petit à petit d’une belle notoriété auprès des amateurs de chardonnay !

 

Le Domaine de Sandar : précurseur du Beaujolais blanc

La famille Mathelin, vignerons depuis 3 générations et précurseur du Beaujolais blanc

Le fondateur de notre domaine M. Raymond Mathelin, grand père de Romain, vigneron actuel de la famille, était le premier à planter du chardonnay en 1948.

Comment lui est venue l’idée ? Il s’avère qu’il était bon ami avec M. Louis Jadot (célèbre domaine viticole bourguignon). Un jour, ce dernier conseille à M. Raymond Mathelin de faire étudier la composition des sols de ses vignes, ce qui n’était pas monnaie courante à cette époque.

Ainsi, l’étude de sols révéla une nature argilo-calcaire ! Donc une composition très proche, voire semblable aux meilleurs terroirs de bourgogne où le Chardonnay s’exprime à merveille et donne les meilleurs vins blancs secs du monde !

C’est de là qu’est née l’idée d’implanter le chardonnay pour en faire des beaujolais blancs. 

C’était en 1946 et l‘inventivité coulait déjà dans les veines des Mathelin. Ensuite, Régis, le fils de Raymond aura eu l’audace de planter des Viognier. C’est aujourd’hui une de nos plus belles cuvées ! Découvrez notre Viognier Perle de Sandar.

Enfin, Romain voit plus loin avec l’ambition de se diriger vers une viticulture BIO, et un premier pas avec la certification HVE. Mais aussi avec une nouvelle cuvée issue d’un cépage suisse le Gamaret. Découvrez notre Gamaret.

En savoir plus sur notre domaine.

 

Nos engagements : un domaine certifié HVE

De toute évidence, c’est dans une volonté de se diriger vers une viticulture BIO, nous avons commencé par la certification HVE (Haute Valeur Environnementale). 

En somme, c’est une vision globale et plutôt large de l’engagement sanitaire et environnemental. Ainsi, la certification se concentre sur les points suivants :

  • protection de la biodiversité en plantant des essences locales et nécessaires, en entretenant les sols, chemins, murets, etc
  • raisonnement phytosanitaire : le but est de limiter au maximum les intrants (traitements contre les maladies de la vigne et du raisin) et de se restreindre au strict minimum en fonction des conditions météo du millésime.
  • gestion de la fertilisation : utiliser des engrais organiques et bannir les engrais chimiques.

En fait, la souplesse de cette certification permet au vigneron de choisir ses méthodes en fonction de la taille de son exploitation, de son milieu (en plaine, en coteau), et de la faune et la flore locales. C’est donc un excellent tremplin vers la viticulture BIO ! 

Vendanges au Domaine de Sandar

crédit photo : famille Mathelin

Renseignez vous sur la certification HVE

 

Découvrez les différents vins de la maison

Avec 8 hectares de vignes en production, nous proposons aujourd’hui 7 cuvées, ce qui fait un vin pour chaque jour de la semaine ! Trêve de plaisanterie… on vous présente nos cuvées

 

Quel est le cépage du magnum de Beaujolais blanc ?

Le Chardonnay est le cépage emblématique des vins blancs de Bourgogne.

D’ailleurs, le chardonnay est reconnu pour donner les meilleurs vins blancs secs au monde. D’autant plus que c’est la variété presque exclusive des vins blancs de Bourgogne, ce qui l’a rendu mondialement célèbre.

Bourgogne certes, mais on le trouve aussi dans le Jura où il est souvent marié au Savagnin, en Champagne où il représente 30% de l’encépagement. De plus, il se trouve dans le sud et notamment les vins du pays d’Oc, et bien d’autres régions.

Aussi, dans le sud de la région beaujolaise, au pays des pierres dorées on compte environ 15% de chardonnay (contre 85% de gamay), que l’on retrouve dans les beaujolais blancs, mais aussi dans les Crémant de Bourgogne, dont celui de la maison 100 % Chardonnay.

Découvrez notre Crémant de Bourgogne.

Benne de chardonnay

Crédit photo : Cave Mathelin

Globalement, il donne des vins élégants, parfois minéraux, parfois plus beurrés voir miellés. La palette aromatique se caractérise par les arômes de fleurs blanches mais aussi de fruits blancs, agrumes, silex, amandes grillées… Une chose est sûre, son charme opère à tous les coups ! En effet, très rares sont les personnes qui n’aiment pas le chardonnay. Donc, on le considère comme une valeur sûre !

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.

Vous aimerez peut-être aussi…

Actualités

Les dernières nouvelles du Domaine

Notre sélection de 10 bières artisanales

Découvrez des bières artisanales variées, profitez de saveurs subtiles et originales !

Quel plat avec le rosé ? Suivez nos conseils !

On a des envies de rosé, mais ne sait pas quoi servir pour l’accompagner ? Suivez nos conseils, car oui, le rosé n’est pas uniquement un vin d’apéritif !

Fête des Rosés Mathelin : les 14 et 15 juin 2024

La Fête des Rosés Mathelin c’est l’événement festif et convivial de votre été. Dégustez tous les rosés, profitez de SUPER PROMOS, levez le pied et savourez !