Coteaux du Layon « Clos des Bâtes » Domaine des Bleuces

Domaine des Bleuces

Intensément aromatique, ce Coteaux du Layon est un grand vin moelleux élaboré pour le plaisir des dégustateurs à partir du Boitrytis Cinerea

UGS : COT-DU-LAY
Catégorie :
Couleur : blanc
Région : Val de Loire
Contenant : 75cl
Taux d'alcool : 13%
Millesime : 2020
Potentiel de garde : 10 ans
Température de service : 9-11°C

Rupture de stock

11,90 

Dégustation du Coteaux du Layon

  • la robe

    La robe de ce Coteaux du Layon est jaune soutenue aux reflets dorés

  • le nez

    Le nez est intense et typique du chenin : pâte de coing, abricot confit, datte, miel

  • la bouche

    La bouche est ample, pleine, équilibrée, avec une texture soyeuse, et une touche rafraichissante acidulée en final

Dégustation du Coteaux du Layon

Crédit photo : wine

 

Production du Coteaux du Layon

L’encépagement

Cette cuvée est élaborée à partir de vignes qui poussent sur les sols peu profonds à dominante schisteuse, qui se réchauffent facilement.

Concernant l’encépagement, on a uniquement du chenin dans le Coteaux du Layon.

 

Vinification et élevage du Coteaux du Layon

Pour commencer, on vendange les raisins manuellement lorsque la pourriture noble les a envahi. Les vendanges se déroulent donc uniquement à la main, par tries successives (6 à 8) de mi-octobre à fin novembre.

En fait, la pourriture noble est un champignon que l’on appelle le Botrytis Cinerea, et attaque les raisins aux brumes matinales. Cela donne des raisins riches en sucre, et très concentrés en arômes.

Botrytis Cinerea pour produire le Coteaux du Layon

Crédit photo : Fritz_the-Cat

Puis, après les vendanges on presse les raisins en vendanges entières, et le pressurage se fait le plus doucement possible. S’ensuit un débourbage statique. Puis, les fermentations peuvent commencer.

Le vin profite ensuite d’un élevage d’un an en cuve, avant sa mise en bouteille.

 

Comment apprécier le Coteaux du Layon ?

Le vieillissement

En premier lieu, choisissez un bon emplacement, qui dans l’idéal ne descend pas en dessous de 12°C et ne monte pas au-dessus de 16°C. 

De toute évidence, ce vin peut se garder une bonne dizaine d’années, ou se boire dès maintenant.

 

Servir le Coteaux du Layon

Tout d’abord, munissez vous d’un thermomètre et privilégiez une température de service autour de 9 -11 °C. Si toutefois vous n’avez pas de thermomètre, fiez vous à la température de votre frigo et sortez le 10-15 minutes avant de le déguster.

Aussi, aérer ce vin ne peut pas lui faire de mal, vous pouvez donc l’ouvrir en avance en prenant soin de le maintenir frais.

 

Contexte de dégustation

C’est un vin moelleux de caractère, riche et ferme. Par conséquent, il peut se déguster bien frais à l’apéritif, ou en accompagnement de foie gras chutney d’ananas, fromages de brebis ou chèvre à pâte persillée, cuisine exotique, tarte normande…

Foie gras et Coteaux du Layon

Crédit photo : nadin-sh

Retrouvez d’autres idées d’accords mets et vin

 

L’appellation Coteaux du Layon : le chenin version moelleux

L’appellation Coteaux du Layon s’étend sur 1400 hectares répartis sur vingt-sept communes, dans la région d’Anjou, en Val de Loire.

D’ailleurs, le Layon est un affluent de la Loire qui prend sa source au sud du Maine-et-Loire, à la limite des Deux-Sèvres.

L’appellation Coteaux du Layon est à l’abri de l’humidité océanique grâce aux reliefs du Choletais et des Mauges. De plus, les vignes sont implantées sur des sols peu profonds, caillouteux, qui se réchauffent facilement.

Les vins sont issus de vendanges très riches en sucre, obtenues par tries successives et manuelles de raisins concentrés sous l’action ou non de la pourriture noble. En effet, c’est grâce au champignon le botrytis cinerea que l’on obtient ces délicieux vins liquoreux.

De toute évidence, ici le chenin (ou pineau de la Loire) est roi. Il pousse sur des coteaux de schistes majoritairement. En somme, cela donne des vins blancs de très longue garde. En effet, certains peuvent vieillir jusqu’à 40 ans, pour les grandes années !

Globalement, ce sont des vins floraux, fruités, parfois aux nuances d’agrumes ou fruits exotiques. Puis, lorsque les vins arrivent à leur maturité, on apprécie leurs arômes boisés, de fruits secs et confits, miel et amande.

 

Le domaine des Bleuces

Présentation du domaine

Le Domaine des Bleuces se situe au cœur de la Vallée du Layon, à Concourson-sur-Layon. Ainsi, Inès Racault est à la tête de ce domaine familial de 40 hectares que lui a transmis son papa, Benoît Proffit.

En somme, ses vignes se situent essentiellement sur l’axe Saumur-Cholet, mais certaines bénéficient également de l’appellation Saumur-Champigny, se situant à Parnay.

Finalement, c’est une vaste propriété qui permet à Inès de travailler des sols variés : schiste, argilo-calcaire, sables-crayeux. D’ailleurs, la typicité de ces terroirs se retrouvent dans les vins du Domaine des Bleuces !

 

Le Domaine des Bleuces et ses convictions environnementales

Depuis longtemps déjà, Inès et son papa Benoît s’efforcent de travailler la vigne et les vins dans le respect de l’environnement à travers une viticulture raisonnée.

Plus que cela, c’est la totalité de son vignoble qui profite d’un désherbage mécanique. Aussi, la moitié de ses parcelles bénéficient d’un traitement de faveur digne du cahier des charges du label BIO. Label, qui d’ailleurs est envisagé par Inès pour les années à venir.

 

Les autres vins du Domaine des Bleuces

 

Quel est le cépage du Coteaux du Layon ?

Le chenin est le cépage blanc, vigoureux et précoce du Val de Loire. En effet, on le cultive en Touraine occidentale (AOC Vouvray entre autres), dans le Saumurois (Saumur blanc et mousseux) et en aval du fleuve, en Anjou (Coteaux-du-Layon, Quarts-de-Chaume, Savennières…).

On le trouve aussi dans la Vallée du Loir, son affluent de rive droite (Jasnières, Coteaux-du-Loir).

Généralement, le chenin donne des vins fruités dont la vivacité contribue au potentiel de garde. Aussi, il peut être vinifié en effervescent ou en vin tranquille, sec, demi-sec ou moelleux. En vin tranquille, il est le plus souvent vinifié seul, ou parfois assemblé avec un peu de chardonnay ou de sauvignon (Anjou blanc).

Il est indéniable que la pourriture noble, le Botrytis Cinerea, se développe facilement sur ses baies et permet d’obtenir des grands vins liquoreux caractérisés par une fine acidité qui donne de la fraîcheur.

De plus, à Savennières et Jasnières, il donne des vins secs réputés.

Le chenin se rencontre aussi en Languedoc Roussillon (à Limoux) et dans de petits vignobles Aveyronnais. Enfin, il fait souche dans plusieurs pays du monde, notamment en Afrique du Sud.

Le saviez vous : il est parfois appelé Pineau de la Loire.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.

Vous aimerez peut-être aussi…

Actualités

Les dernières nouvelles du Domaine

Comment faire un cocktail : voilà 10 conseils

Nous vous proposons de suivre les 10 règles d’or pour apprendre comment faire un cocktail. Allez, suivez le guide ! 1 – Comment faire un cocktail : en commençant par […]

Œnotourisme Beaujolais : visites et dégustations pour les groupes

Nous avons plaisir d’accueillir les groupes à partir de 10 personnes pour des visites et des dégustations au sein de notre beau pays des pierres dorées.

Grande Fête des Rosés 2024 chez Mathelin !

Tous à vos agendas : 14 et 15 juin 2024
Ne manquez pas notre Fête des Rosés !