Le Côtes du Jura vin blanc cépages chardonnay et savagnin

Domaine André Bonnot

Ce Côtes du Jura vin blanc « Tradition » est ample, puissant mais équilibré. Il est délicatement emprunt des notes de noix provenant du savagnin.

UGS : COT-JUR-CHA-SAV
Catégorie :
Couleur : blanc
Région : Jura
Contenant : 75cl
Taux d'alcool : 13%
Millesime : 2018
Potentiel de garde : 10 ans
Température de service : 9-11°C

13,60 

Dégustation du Côtes du Jura vin blanc d’assemblage

  • la robe

    Ce Jura vin blanc a une jolie robe or pâle

  • le nez

    Grâce au chardonnay, on a un nez fin, avec des arômes floraux, de fruits secs, épices, et marc frais

  • la bouche

    C’est un vin puissant, ample, équilibré, délicatement emprunt des notes de noix provenant du savagnin

 

Production du Côtes du Jura vin blanc « tradition »

L’encépagement

Il y a dans ce Côtes du Jura un assemblage de deux cépages, avec 80% de chardonnay, et 20% de savagnin.

Vinification et élevage

Ce sont des vinifications classiques mais qui se déroulent séparément pour chaque cépage : pressurage direct, débourbage, fermentation alcoolique. Ensuite, on assemble les deux cépages avant la mise en fûts.

Puis, s’ensuit un élevage de 2 ans en fûts de chêne sans ouillage. C’est à dire que la part de vin qui disparait par évaporation des fûts n’est pas remplacée (action que l’on appelle ouillage).

Ainsi, un voile de levure se pose à la surface du vin dans le tonneau, ce qui le protège de l’oxydation et lui confère ce goût si particulier.

 

Comment apprécier ce Jura vin blanc double cépages ?

Le vieillissement

Premièrement choisissez un bon emplacement, qui dans l’idéal ne descend pas en dessous de 12°C et ne monte pas au-dessus de 16°C. 

Bien que très bon à peine mis en bouteille (donc déjà plus de 2 ans), c’est tout de même un vin de très bonne garde qui peut vieillir sans problème une bonne dizaine d’années !

Servir le Côtes du Jura vin blanc

Tout d’abord, munissez vous d’un thermomètre et privilégiez une température de service autour de 9-11 °C. Toutefois, si vous n’avez pas de thermomètre, fiez vous à la température de votre frigo et sortez le 10-15 minutes avant de le déguster.

Malgré tout aérer ce vin n’est pas indispensable.

Contexte de dégustation

C’est un vin de caractère mais plus polyvalent que lorsqu’il contient uniquement du savagnin. De ce fait, c’est une très bonne manière d’aborder la région Jura sans mettre les deux pieds dedans d’un seul coup.

Globalement, il va très bien à l’apéritif, servi bien frais avec des petits bouts de comté 9 ou 12 mois. Il est aussi bon compagnon d’une fondue savoyarde, Gnocchis sauce au bleu, ou de la cuisine orientale…

Gnocchi sauce au bleu et Jura vin blanc

Crédit photo : omisido

Retrouvez d’autres idées d’accords mets-vin

 

Le Domaine André Bonnot à Saint-Lothain, produit du Jura vin blanc

Découvrir les autres vins du domaine

 

L’appellation Côtes du Jura

On retrouve sous le “vin Côtes du Jura”, la gamme complète des vins jurassiens : blancs, rosés, rouges, vins jaunes et vin de paille. En Franche-Comté, ce vignoble s’étend sur 530 hectares. Aussi, il bénéficie d’un terroir de coteaux situés entre 220 et 380 m d’altitude.

En revanche en terme de volume produit, les blancs dominent nettement.

Certes, on y trouve des vins issus du chardonnay, ou du savagnin, ou d’un assemblage des deux cépages. Pourtant, le savagnin est le seul cépage présent dans le vin jaune. D’ailleurs, il aura façonné la notoriété de cette région en donnant naissance à des vins complètement atypiques !

En effet, le savagnin apporte des arômes de noix, épices et abricot sec intenses et remarquables ! Dans le vin de paille, on relève des notes de fruits exotiques.

Néanmoins, dans les vins d’assemblage avec le chardonnay, les arômes floraux et fruités sont présents. D’ailleurs, on apprécie cet assemblage qui permet d’adoucir la puissance du savagnin.

Cependant, les vins rouges eux sont moins particuliers. Issus de poulsard, trousseau ou pinot noir, ils donnent des vins aux arômes de fruits rouges et fruits noirs, légèrement tanniques.

Les cépages présents dans ce Jura vin blanc « Tradition »

Le chardonnay (80%)

C’est le cépage emblématique des vins blancs de Bourgogne. Néanmoins, c’est aussi le cépage unique des Beaujolais blancs. Il est présent dans la région Beaujolaise depuis 1948, date à laquelle M. Raymond Mathelin en planta sur ces terres, et devint le précurseur de l’appellation Beaujolais Blanc.

D’ailleurs, il s’exprime à merveille sur les sols argilo-calcaires de nos parcelles, donnant des beaujolais blancs fins et élégants comme peuvent l’être les meilleurs mâconnais.

Le chardonnay est reconnu pour donner les meilleurs vins blancs secs au monde. De plus, c’est la variété presque exclusive des vins blancs de Bourgogne ce qui l’a rendu mondialement célèbre.

Bourgogne et Beaujolais blanc certes, mais on le trouve aussi dans le Jura où il est souvent marié au Savagnin, en Champagne où il représente 30% de l’encépagement, dans le sud et notamment les vins du pays d’Oc, et bien d’autres régions.

Dans le sud de la région beaujolaise, au pays des pierres dorées on compte environ 15% de chardonnay (contre 85% de gamay), que l’on retrouve dans les beaujolais blancs, mais aussi dans les Crémant de Bourgogne, dont celui de la maison 100 % Chardonnay.

Découvrez notre Crémant de Bourgogne.

Il donne des vins élégants, parfois minéraux, parfois plus beurrés voir miellés. La palette aromatique est caractérisée par les arômes de fleurs blanches mais aussi de fruits blancs, agrumes, silex, amandes grillées…

Une chose est sûre, son charme opère à tous les coups ! En effet, très rares sont les personnes qui n’aiment pas le chardonnay. En somme, on le considère comme une valeur sûre !

Le chardonnay présent dans le jura vin blanc

crédit photo : thewinemix0

Le Savagnin (20%)

Cépage blanc du Jura, originaire du Tyrol et cultivé aussi en Allemagne et en Suisse. Il donne des vins de bonne conservation dont le célèbre Vin Jaune du Jura.

Ce vin de très longue garde au bouquet caractéristique de noix et d’épices résulte d’un élevage sous voile et vieillit plus de six ans avant sa commercialisation.

Le savagnin peut aussi être assemblé avec tous les autres cépages jurassiens, notamment au chardonnay, pour donner des vins blancs secs, des vins de paille, du macvin-du-jura, voire du Crémant-du-Jura.

Parfois, on le trouve sous le nom de « naturé », son synonyme.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.

Vous aimerez peut-être aussi…

Actualités

Les dernières nouvelles du Domaine

Comment faire un cocktail : voilà 10 conseils

Nous vous proposons de suivre les 10 règles d’or pour apprendre comment faire un cocktail. Allez, suivez le guide ! 1 – Comment faire un cocktail : en commençant par […]

Œnotourisme Beaujolais : visites et dégustations pour les groupes

Nous avons plaisir d’accueillir les groupes à partir de 10 personnes pour des visites et des dégustations au sein de notre beau pays des pierres dorées.

Grande Fête des Rosés 2024 chez Mathelin !

Tous à vos agendas : 14 et 15 juin 2024
Ne manquez pas notre Fête des Rosés !