Magnum de Graves rouge « Maypé-Lagrave » Château Quincarnon

Château Quincarnon

Raffinement, élégance, souplesse et gourmandise caractérisent ce Graves Château Quincarnon. C’est un Bordeaux assez polyvalent et apprécié pour sa finesse.

UGS : GRA-CHA-QUI-MAG
Catégorie :
Couleur : rouge
Région : Bordeaux
Appellation(s) :Le Graves
Contenant : 1.5L
Taux d'alcool : 13%
Millesime : 2016
Potentiel de garde : 6-8 ans
Température de service : 17°C

25,00 

La dégustation du Graves Château Quincarnon

  • la robe

La robe du Graves Château Quincarnon, est pourpre aux reflets légèrement tuilés

  • le nez

Nez gourmand de fruits rouges et noirs, réhaussé de nuances de cacao

  • la bouche

La bouche est ronde, avec des tanins soyeux et beaucoup de finesse. Les arômes de fruits confits sont très gourmands

 

Production du Graves Château Quincarnon

Terroir et encépagement

Le Château Quincarnon se situe en Gironde, à 1.5 kms du fameux Château Yquem. De plus, les vignes de ce Graves poussent sur des sols graveleux, de sable et d’argile.

En ce qui concerne l’encépagement, on a 50% de Cabernet sauvignon, 40% de Merlot et 10% de Cabernet-Franc.

Vinification et élevage au Château Quincarnon

Après les vendanges, la récolte est entièrement éraflée puis profite d’une macération longue de 25 à 30 jours.

Enfin, un élevage de 18 mois est effectué.

 

Comment apprécier ce Graves Château Quincarnon ?

Son vieillissement

Premièrement, choisissez un bon emplacement, qui dans l’idéal ne descend pas en dessous de 12°C et ne monte pas au-dessus de 16°C. 

Toutefois, ce vin est à boire jeune dans les 6-8 ans.

Servir ce vin rouge

Tout d’abord, munissez vous d’un thermomètre et privilégiez une température de service autour de 15 – 16 °C. Toutefois, si vous n’avez pas de thermomètre, sortez le de la cave 2 heures avant et laissez le prendre la température de la pièce tranquillement.

De plus, aérer ce vin ne peut pas lui faire de mal. Donc, n’hésitez pas à l’ouvrir bien en avance.

Le magnum est l’équivalent de 2 bouteilles 75 cl. Prévoyez donc d’être 8-10 personnes autour de la table, ou d’avoir large soif. Attention, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Ayez surtout soif de modération.

Contexte idéal pour déguster ce Château Quincarnon

C’est un vin rond, fin et gourmand. De toute évidence, il est plutôt passe-partout pour un Bordeaux. Ainsi, vous pouvez l’associer à un rôti de veau, un chapon farci, une entrecôte, un Hachi-parmentier de canard, des boulettes de bœuf sauce tomate, lasagnes, burger maison, etc

Burger maison et Graves du Château Quincarnon

crédit photo : niekverlaan

Retrouvez d’autres idées d’accords mets-vins

 

L’appellation Graves

Le Graves est une appellation d’origine contrôlée depuis 1937.

Elle se situe dans la sous-région Graves, du vignoble bordelais. De plus, c’est une vaste appellation de 3500 hectares de vignes, produisant des vins rouges et des vins blancs secs. En outre, il se situe sur la rive gauche de la Garonne, limité au sud-ouest par la forêt des Landes.

Le terroir est si renommé qu’il est un des rares à avoir donné son nom à une appellation. En effet, il se compose de terrasses de galets et de graviers modelées en croupes.

Au Moyen-Âge, c’était le vignoble de Bordeaux qui fournissait la plus grande partie des Clarets, vins rouges légers. D’autant plus que les anglais en raffolaient ! Aujourd’hui, ce très vaste vignoble, longe la rive gauche de la Garonne sur une soixantaine de kilomètres, jusqu’à Langon.

Le Graves rouge est issu de merlot, cabernet-sauvignon, cabernet-franc, carmenère, côt, et petit verdot. Aussi, c’est un vin plutôt fin, équilibré, rond et ample.

Pour les blancs, l’encépagement est constitué de sémillon, sauvignon et muscadelle. Donc, ils sont charnus et aromatiques.

 

Le Château Quincarnon, à Fargues, en Gironde

Les vins du Château Quincarnon

Les cépages de ce Graves Château Quincarnon

Le Cabernet Sauvignon (50%)

C’est le cépage noir le plus diffusé dans le monde après le merlot. Il tient ses lettres de noblesse du Bordelais, notamment du Médoc et des Graves. Pourtant, il n’est jamais seul dans une cuvée. Néanmoins, il peut représenter jusqu’à 75% du total, le solde étant généralement fourni par le merlot, le cabernet-franc ou le petit verdot.

Il donne des vins très colorés, denses et tanniques, aux arômes de cassis et de cèdre, qui doivent attendre quelques années pour donner leur pleine mesure. De plus, l’élevage en barrique renforce leur complexité.

Le cabernet sauvignon participe aussi aux assemblages de nombreux vins du Sud-Ouest, Provence, Anjou, Touraine et Saumurois.

Le Merlot (40%)

C’est le cépage noir le plus cultivé en France, principalement en Gironde. En effet, il est s’assemble au cabernet-sauvignon et parfois au cabernet franc et au malbec.

Dans le Bordelais, il représente les appellations de la rive droite de la Dordogne telles que le Pomerol et le Saint-Emilion, où il est majoritaire. Toutefois, il progresse partout, jusqu’en Médoc. En effet, il domine les assemblages en AOC Régionales (Bordeaux et Bordeaux-supérieur).

Ses vins sont ronds ; leurs arômes de fruits rouges plus ou moins confiturés évoquent le pruneau lorsque le raisin est très mûr. Puis, ils prennent des nuances de sous-bois, de cuir et d’épices avec le temps.

En assemblage avec le Cabernet-sauvignon, le Merlot confère de la souplesse au vin qui peut ainsi être bu plus rapidement.

Le Merlot a connu une explosion de ses plantations en Languedoc-Roussillon, où il fournit surtout des vins de pays (IGP). On le trouve aussi beaucoup en Europe de l’Est, en Italie et en Amérique.

Merlot cépage présent dans le Graves Château Quincarnon

Crédit photo : thewinemix0

Le Cabernet Franc (10%)

C’est un cépage noir originaire du Bordelais. Néanmoins, il s’est répandu dans le monde entier. On le trouve surtout sur la rive droite de la Dordogne, en Libournais (Pomerol, Saint-Emilion, etc). Généralement, il s’assemble au merlot et parfois au cabernet sauvignon.

Dans le Sud-Ouest, il occupe une place non négligeable dans les appellations voisines du Bordelais et dans le Quercy. Dans le Val de Loire il porte le nom de Breton. Souvent seul, il donne leur caractère à de nombreux vins de Touraine (Chinon, Bourgueil). On le trouve aussi beaucoup dans les rouges d’Anjou-Saumon, et également dans le rosé Cabernet d’Anjou.

Ce cépage est à l’origine des vins rouges et rosés moyennement tanniques et très parfumés, rappelant la framboise et la violette, parfois teintés de notes de poivron.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.

Vous aimerez peut-être aussi…

Actualités

Les dernières nouvelles du Domaine

Dégustation la Bastide Saint Dominique

Les 29 et 30 septembre, profitez en pour découvrir les cuvées de l’un de nos producteurs coups de cœur de la Vallée du Rhône !

Les accords mets et vins Beaujolais

Découvrez notre sélection d’accords mets et vins régionaux, pour en mettre plein les papilles à vos invités !

Vendanges 2023 chez Mathelin

On vous ouvre les portes de la cave, afin de tout comprendre sur nos vendanges 2023 !