Champagne Louis Roederer Brut Premier

Louis Roederer

La réputation du Brut Premier de Louis Roederer n’est plus à faire. Et pour cause, c’est un Champagne de caractère puissant et structuré !

UGS : CHA-ROE
Catégorie :
Couleur : blanc
Région : Champagne
Appellation(s) :AOP Champagne
Contenant : 75cl
Taux d'alcool : 12%
Potentiel de garde : 4 ans
Température de service : 8-10°C

Rupture de stock

45,00 

Dégustation du Champagne Louis Roederer Brut Premier

  • la robe

    La robe du Champagne Roederer Brut Premier est dorée brillante, avec des bulles fines

  • le nez

    Le nez est frais, puissant et vineux

  • la bouche

    En bouche, le Roederer Brut Premier est structuré, riche, puissant, avec une belle longueur

Dégustation du Roederer Brut Premier

Crédit photo : Bryllupsfotograf Forevigt

 

Production du Champagne Roederer Brut Premier

L’encépagement

Il y a dans ce Champagne brut, 40 % de pinot noir, 40% de Chardonnay et 20% de pinot meunier.

Vinification du Roederer Brut Premier en méthode Champenoise

Dans d’autres vignobles, on l’appelle « la Méthode Traditionnelle », car le nom de « Méthode Champenoise » est règlementairement réservée à la Champagne. En fait, cela consiste à donner du gaz au vin grâce à une deuxième fermentation en bouteille.

Pour cela, on ajoute au vin au moment de sa mise en bouteille une « liqueur de tirage », composées de sucre dissous dans du vin et de levures. Ansi, le vin fermente à nouveau, à l’intérieur de la bouteille et produit donc du CO².

Enfin, il ne reste plus qu’à éliminer le dépôt de levures et à combler la perte de vin par une liqueur de dosage (vin le plus souvent additionné de sucres). De ce fait, la proportion de sucres contenus dans cette liqueur de dosage définit son style (brut, extra-brut, demi-sec, etc).

Finalement, on appelle brut zéro ou brut absolu l’effervescent qui n’est aucunement sucré (moins de 3 g de sucre / litre).

Extra-brut : entre 0 et 6 g / litre

Brut : entre 6 et 12 g / litre

Extra-dry : entre 12 et 17 g / litre

Sec : entre 17 et 32 g / litre

Demi-sec : entre 32 et 50 g / litre

Doux : supérieur à 50 g : litre

 

Elevage du Roederer Brut Premier

Cette cuvée est élaborée en méthode Champenoise dans des foudres.

Puis, elle profite d’un vieillissement de 3 ans sur lies fines avant la mise en bouteille définitive, et ensuite d’un repos de 6 mois avant sa mise sur le marché.

 

Le taux de sucre présent dans ce Champagne

Il s’agit là d’un vin brut qui présente seulement 6 grammes de sucre résiduel par litre.

 

Comment apprécier ce Champagne Roederer Brut Premier ?

Le vieillissement

En premier lieu, choisissez un bon emplacement, qui dans l’idéal ne descend pas en dessous de 12°C et ne monte pas au-dessus de 16°C. 

Malgré tout, cette cuvée est à apprécier dans sa jeunesse, entre 1 et 4 ans.

 

Servir la cuvée Roederer Brut Premier

Tout d’abord, munissez vous d’un thermomètre et privilégiez une température de service autour de 8-10 °C. Si toutefois vous n’avez pas de thermomètre, fiez vous à la température de votre frigo.

Néanmoins, aérer cette cuvée n’est pas nécessaire.

Aussi, nous vous conseillons d’utiliser des flûtes légèrement bombées pour servir le Roederer Brut Premier.

Dégustation du Champagne Roederer Brut Premier

Crédit photo : Skitterphoto

 

Dans quel contexte ouvrir un Champagne Roederer Brut Premier ?

C’est un vin de repas par exemple, ou d’apéritif dinatoire. En effet, son caractère puissant et vineux lui permet de pouvoir accompagner des viandes et poissons cuisinés en tout genre… Si vous êtes nombreux, ou cherchez une belle idée de cadeau, retrouvez la cuvée du Champagne Roederer en magnum.

De plus, c’est une très belle cuvée qui se réserve aux belles occasions, ou repas de fête !

Découvrez des accords mets et Champagne au fil des quatre saisons

 

L’appellation Champagne

Le territoire Champenois

Certes, la plus septentrionale des régions viticoles de France produit le plus célèbre des vins effervescents du pays. C’est pourquoi il est aussi un modèle de vin de fête, ou de grandes occasions.

l’AOP Champagne s’étend principalement sur les départements de la Marne et de l’Aube. On remarque tout de même de modestes extensions dans l’Aisne, la Seine-et-Marne et la Haute-Marne.

En outre, le vignoble prospère sur un socle crayeux dont la perméabilité et la richesse en principes minéraux apportent beaucoup de finesse.

Par ailleurs, on compte 4 régions principales dans ce paysage vallonné. Ce sont plus précisément :

  • la Montagne de Reims,
  • la Côte des Blancs,
  • la Vallée de la Marne
  • le Vignoble de l’Aube.

En somme, c’est un très vaste vignoble de 30 900 hectares qui compte environ 4700 récoltants manipulant.

 

La diversité des Champagnes

En dépit d’une appellation unique, il existe une infinité de Champagnes.

Néanmoins on distingue tout de même les Champagnes, des Champagnes 1er Cru, et des Champagnes Grand Cru. Aussi, on repère dans la production, des blanc de blancs (100% chardonnay), des blanc de noirs (100% pinots noir ou meunier ou les deux), ou des vins issus de l’assemblage des trois cépages.

Par ailleurs, le dosage différencie les brut zéro, les extra-brut, les brut, les extra-dry, les secs, les demi-secs, et les doux.

Aussi, on distingue les vins millésimés (produit à partir de la vendange d’un seul millésime) et les non millésimés dits « bruts sans année ».

Vignoble de Champagne

Crédit photo : LIKING3301

Enfin, on trouve parfois la dénomination « Prestige » ou « cuvée spéciale ». En fait, ce sont des vins haut de gamme, au prix de vente élevé. Généralement, ils sont commercialisés dans des bouteilles aux formes recherchées.

 

Le saviez vous ?

Sur l’étiquette est indiqué en petits caractères, par des initiales, le statut du producteur. Par exemple, le récoltant-manipulant (RM), le négociant-manipulant (NM), la coopérative de manipulation (CM), le récoltant-coopérateur (RC), la société de récoltants (SR), et la marque d’acheteur (MA).

 

Quels sont les cépages présents du Roederer Brut Premier ?

Le Pinot noir (40%) :

pinot noir cépage présent dans ce Champagne extra brut

Crédit photo : Ove123

Le Pinot Noir est le cépage noir à l’origine des grands vins rouges de Bourgogne (Chambertin, Romanée-Conti, Corton Pommard, etc). Certes, peu productif, il est néanmoins hautement qualitatif.

D’ailleurs, il fournit des vins d’une belle couleur quoique peu intense. Aussi, leur bouquet de griotte et de petits fruits rouges et noirs évolue avec le temps vers la cerise à l’eau-de-vie, le gibier et le cuir.

Grâce à sa maturation précoce, le pinot noir peut produire des vins d’une grande finesse dans les régions septentrionales alors qu’il réussit moins dans les secteurs chauds.

Par ailleurs, il s’est répandu en Alsace, en Champagne, et dans la vallée de la Loire, en Allemagne, en Suisse et dans d’autres pays voisins. Plus récemment, il a été acclimaté avec succès dans les régions fraîches du Nouveau Monde (Oregon, Nouvelle-Zélande…).

En Bourgogne, le pinot noir est le cépage presque exclusif des vins rouges. En effet, il ne concède une petite place à d’autres variétés que dans certaines AOC régionales et en Mâcon.

Finalement, il exprime une multitude de nuances selon le terroir où il est planté. En Champagne, il constitue près de 40% de l’encépagement et entre dans de nombreux assemblages aux côtés du chardonnay et parfois du pinot meunier.

 

Le Chardonnay (40%) :

C’est le cépage emblématique des vins blancs de Bourgogne.

Benne de chardonnay

Crédit photo : Cave Mathelin

D’ailleurs, le chardonnay est reconnu pour donner les meilleurs vins blancs secs au monde. D’autant plus que c’est la variété presque exclusive des vins blancs de Bourgogne, ce qui l’a rendu mondialement célèbre.

Bourgogne certes, mais on le trouve aussi dans le Jura où il est souvent marié au Savagnin, en Champagne où il représente 30% de l’encépagement. De plus, il se trouve dans le sud et notamment les vins du pays d’Oc, et bien d’autres régions.

Aussi, dans le sud de la région beaujolaise, au pays des pierres dorées on compte environ 15% de chardonnay (contre 85% de gamay), que l’on retrouve dans les beaujolais blancs, mais aussi dans les Crémant de Bourgogne, dont celui de la maison 100 % Chardonnay.

Découvrez notre Crémant de Bourgogne.

Globalement, il donne des vins élégants, parfois minéraux, parfois plus beurrés voir miellés. La palette aromatique se caractérise par les arômes de fleurs blanches mais aussi de fruits blancs, agrumes, silex, amandes grillées… Une chose est sûre, son charme opère à tous les coups ! En effet, très rares sont les personnes qui n’aiment pas le chardonnay. Donc, on le considère comme une valeur sûre !

 

Le Pinot meunier (20%) :

Cultivé au XIXème siècle dans tous les vignobles septentrionaux, ce cépage noir a largement régressé depuis. Il reste tout de même très présent dans la vallée de la Marne. En effet, il constitue un tiers de l’encépagement en Champagne, aux côtés du pinot noir et du chardonnay.

En somme, il apporte aux Champagne de la rondeur et des arômes fruités.

Par ailleurs, le pinot meunier est aussi le cépage dominant des vins rouges et rosés en AOC Orléans et du rare Touraine-noble-joué, un vin gris.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.

Vous aimerez peut-être aussi…

Actualités

Les dernières nouvelles du Domaine

Dégustation la Bastide Saint Dominique

Les 29 et 30 septembre, profitez en pour découvrir les cuvées de l’un de nos producteurs coups de cœur de la Vallée du Rhône !

Les accords mets et vins Beaujolais

Découvrez notre sélection d’accords mets et vins régionaux, pour en mettre plein les papilles à vos invités !

Vendanges 2023 chez Mathelin

On vous ouvre les portes de la cave, afin de tout comprendre sur nos vendanges 2023 !