Mosser 75 cl bière Pils artisanale blonde – Brasserie de la Loire

Brasserie de la Loire

La Mosser est une bière Pils BIO et artisanale à l’amertume prononcée. Légère, fruitée, amère, et fine avec des notes d’agrumes ! Existe aussi en 33 cl.

Catégorie :
Région : Loire (42)
Contenant : 75cl
Taux d'alcool : 5%
Potentiel de garde : 2 ans
Température de service : 5 - 6°C

Rupture de stock

6,10 

Produit Mathelin

Dégustons la bière pils artisanale « Mosser »

  • la robe

    Belle robe jaune or avec une mousse crémeuse et des bulles très fines

  • Texture et arômes

C’est une bière légère et amère, aux notes de fruits blancs et d’agrumes et quelques touches céréalières

 

Cette bière pils existe en 33 cl également.

Composition de cette bière Pils artisanale blonde

Cette bière blonde artisanale se compose de malt d’orge et de blé BIO. La malterie se situe dans la Drôme. Le houblon « Saaz » lui confère amertume et notes d’agrumes.

Toutes les bières de la Brasserie de la Loire sont 100% BIO, 100% artisanale. Aussi, quasiment tous les corps de métier qui interviennent sont des travailleurs locaux ou régionaux.

Malt d'orge pour la production de la bière pils

Crédit photo : uirams

Ces bières ne sont pas filtrées, ni pasteurisées. Elles ne contiennent pas de colorant ou arômes artificiels.

Oui mais le maltage c’est quoi ?

Il peut être réalisé sur plusieurs céréales (seigle) mais le plus souvent il concerne l’orge.

Il s’agit de transformer et simplifier l’amidon, en sucres moins complexes afin de favoriser la fermentation alcoolique.

L’essentiel de la production de malt est assuré par des malteries mécanisées pour le compte de chacune des distilleries selon un cahier des charges qui leur est propre afin de conserver une grande diversité de malt pour lutter contre l’uniformisation des whiskies. Aujourd’hui seules quelques distilleries, maltent encore une partie de leur orge sur place et de façon traditionnelle. Le processus de maltage se réalise en plusieurs étapes.

Processus de maltage pour réaliser la bière pils

Crédit photo : sluka1

Première étape : le trempage

On augmente le taux d’humidité de l’orge en le plongeant dans l’eau à plusieurs reprises. Il a besoin de cet apport en eau et en oxygène pour se réveiller après un long moment inactivité, et bien débuter sa germination. Le trempage dure entre 2 et 3 jours.

Deuxième étape : la germination

L’embryon de la future plante peut alors consommer l’amidon en désintégrant l’enveloppe protectrice de celui-ci. Puis, on étale l’orge humide sur une surface en pierre ou béton en une couche d’environ 30 cm.

Dégageant beaucoup de chaleur, l’orge en germination doit être retournée toutes les 8 heures pour bien répartir l’humidité et la chaleur. Traditionnellement cette opération est effectuée par des malten. Ce métier étant très physique, il est souvent remplacé désormais par la mécanisation.

Après 6 à 8 jours, la germination est stoppée pour pas que le malt vert (la pousse), ne consomme les sucres restants.

Troisième étape : le séchage sert à stopper la germination

Le séchage de l’orge se fait de plusieurs façons possibles : soit en insufflant de l’air chaud à l’aide de brûleurs fonctionnant au fuel, soit de manière plus traditionnelle en utilisant un feu de charbon ou de tourbe.

L’orge peut ensuite être concassée et brassée pour éliminer l’amidon (avec de l’eau de source locale) et pour entamer la fermentation alcoolique.

Ce qu’il y a a savoir sur la bière Pils « Mosser »

La Brasserie de la Loire

La Brasserie de la Loire se situe à Saint-Just-Saint-Rambert (42).

C’est une entreprise jeune et moderne, qui a vu le jour en 2003. Au début, Anne-Laure Pelloux Prayer démarre avec trois bières seulement : la blonde « Saint-Come », la ambrée « 109 », et la bière de Noël « Pampille ».

Depuis, l’équipe s’est agrandit et la gamme aussi. Elle se compose d’environ une douzaine de bières différentes, toutes BIO, et bien souvent médaillées !

Typicité et production de cette bière Pils

La Mosser est une bière Pils à l’amertume prononcée.

Cette blonde d’été a été récompensée au Concours Général Agricole de Paris 2022, par la MEDAILLE D’ARGENT.

Schéma brassage de la bière pils

Crédit photo : Brasserie de la Loire

Le Concassage :

On commence par broyer le malt de céréales grâce à un concasseur. On obtient une mouture plus ou moins fine pour extraire tout le bénéfice des enzymes et des sucres naturellement présents dans les céréales.

Production de la bière pils

Crédit photo : Brasserie de la Loire

Le Brassage :

S’ensuite l’empatage. Le principe est d’obtenir une pâte contenant les sucres naturels des céréales. Pour cela, on mélange le broyat avec de l’eau chaude. Ce mélange s’appelle la Maïsche. En augmentant les températures progressivement en cuve, on peut extraire les sucres qui serviront à la fermentation et au rendu plus ou moins doux de la bière.

Production de la bière pils

Crédit photo : Brasserie de la Loire

Puis, on va séparer les « drêches » (grains non dégradés), du moût sucré. Pour cela on effectue une filtration dans une cuve à fond filtrant. Ensuite, les drêches sont récupérées et mise de côté pour servir à l’alimentation des animaux d’un agriculteur local.

Le moût va ensuite devoir bouillir afin de se stériliser et de permettre la cassure (coagulation des protéines). C’est à ce moment là que l’on ajoute les houblons. Il existe une très grande variété de houblons qui vont apporter les saveurs (palette aromatique) et l’amertume à la bière.

On peut également rajouter des aromates et épices variés, ce qui n’est pas le cas pour la Mosser qui est une bière Pils nature.

Production de la bière pils

Crédit photo : Brasserie de la Loire

Les houblons utilisés ont leur importance. C’est le facteur principal des arômes de la bière ! Libre choix au brasseur d’en choisir un plutôt qu’un autre. Ici on utilise le houblon « Saaz » qui marque cette bière Pils par une forte amertume et des notes d’agrumes.

Culture de houblon pour produire la bière pils

Crédit photo : kalasoft

On provoque ensuite un mouvement circulaire du jus en cuve. Par cette action, les particules restantes se précipitent dans le fond de la cuve. C’est la clarification. On sépare le jus clarifié de ces particules par un soutirage en fond de cuve.

La fermentation en cuve :

Le principe de la fermentation alcoolique est de transformer un jus contenant du sucre en un jus contenant de l’alcool. C’est grâce aux levures, qui agissent sur les sucres naturellement présents dans les céréales, que l’on obtient de l’alcool.

Pour que la fermentation démarre, il faut que le jus ne soit pas trop froid, ni trop chaud. Donc, on commence par refroidir la cuve qui sort d’ébullition, et on contrôle les températures durant la fermentation.

La première fermentation alcoolique dite « fermentation primaire » dure entre 4 et 8 jours.

La deuxième fermentation dite « la garde » permet à la bière de s’affiner et se clarifier. Pour cela on refroidi la cuve à 2°C seulement pendant 15 jours.

Le conditionnement :

Les bières sont mises en fûts ou en bouteilles sur une chaine d’embouteillage automatisée.

Refermentation en bouteille :

On met les bouteilles en chambre chaude dont la température est régulée autour de 20 à 25°C.

La prise de mousse dure une dizaine de jours. Les levures se remettent en action, une dernière fermentation démarre, mais cette fois-ci, dans la bouteille. Comme cette dernière est fermée, le gaz ne peut s’échapper (comme dans une cuve), et reste donc dans la boisson.

Les bières seront donc prêtes à être commercialisées chez Mathelin !

Découvrez les autres bières artisanales de la Brasserie de la Loire

Bières de la Loire dont la bière pils

Crédit photo : Brasserie de la Loire

 

Comment apprécier la bière Pils artisanale Mosser ?

Servir cette bière Pils

Comme pour toute bière d’été, on la sert bien fraîche entre 5 et 6 degrés.

Elle peut se conserver 2 ans à température ambiante.

Le verre idéal pour déguster la bière Pils est le verre Tulipe. Le bouquet très aromatique des blondes est mis en valeur, la mousse reste longtemps, la prise en main est agréable.

Bière Pils Mosser dégustée en verres tulipe

Crédit photo : tookapic

Dans le doute et pour jamais se tromper, vous pouvez utiliser pour n’importe quelle sorte de bière, le verre droit ou la chope !

Chope et verre droit pour servir la bière pils

Crédit photo : AlLes

Cette bière artisanale est non filtrée. Il se peut donc que vous y trouviez un léger dépôt. Cela n’altère pas le goût de la bière. Pour une meilleure texture en bouche, prenez soin de laissez le dépôt au fond de la bouteille lors du service.

Contexte de dégustation de la bière Pils Mosser

C’est une bière légère, fruitée et amère. Elle convient parfaitement pour l’apéritif, avec des asperges, un fish and chips, ou une choucroute de la mer, et même des huîtres !

Huitres et bière pils Mosser

Crédit photo : StockSnap

Retrouvez des conseils sur les accords mets et bières.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.

Vous aimerez peut-être aussi…

Actualités

Les dernières nouvelles du Domaine

Idées de cadeaux pour la fête des pères

C’est bientôt la Fête des Pères ! Trouvez le cadeau idéal quoi symbolise la convivialité et le partage dans vos Caves Mathelin !

L’accord mets vins du printemps

Voici notre suggestion de menu printanier avec les cuvées qui assureront une bon mariage des saveurs !

Galerie vidéos Cave Mathelin

Apprenez à mieux nous connaitre et visionnez nos vidéos dans cette galerie !