Mon compte
0 produits – 0,00 
Livraison gratuite pour les commandes de plus de 150,00 .

Dégustation du Champagne les 1er et 2 décembre

Le samedi 3 décembre, venez profiter de la dégustation du Champagne Autréau, producteur à Champillon ! 6 cuvées seront à découvrir !!!

La Maison Autréau mise à l’honneur lors de cette dégustation du Champagne

Producteurs à Champillon, découvrez les Champagne Autréau

Producteurs depuis 1670, la famille Autréau cultive ses vignes à Champillon.

Lors de la dégustation du Champagne qui vous sera offerte les 1er et 2 décembre 2023, vous pourrez découvrir les cuvées suivantes :

Dégustation Autréau les 1er et 2 décembre
Crédit photo : Cave Mathelin

Les engagements de la maison Autréau

Dans un souci de préservation de l’espace viticole, la maison Autréau est certifiée HVE3 (Haute Valeur Environnementale). C’est une vision globale et plutôt large de l’engagement sanitaire et environnemental. La certification se concentre sur les points suivants :

En effet, la souplesse de cette certification permet au vigneron de choisir ses méthodes en fonction de la taille de son exploitation, de son milieu (en plaine, en coteau), et de la faune et la flore locales. C’est un excellent tremplin vers la viticulture BIO ! 

Renseignez vous sur la certification HVE

Quand et où se déroule la dégustation du Champagne ?

Dégustation de Champagne
Crédit photo : matejtomazin0

Venez participer à la dégustation du Champagne Autréau le vendredi 1er décembre et le samedi 2 décembre toute la journée !

Cette dégustation vous sera proposée dans nos trois magasins. Eric Autréau, le producteur, nous fera l’honneur de présenter ses vins à la cave de Châtillon le vendredi et le samedi après-midi, et à Villefranche, le samedi matin.

Cette dégustation est gratuite, et sans réservation. Alors venez nombreux !

Dégustation du Champagne, mais avant cela quelques mots sur ce vin si particulier !

Le territoire Champenois

La plus septentrionale des régions viticoles de France produit le plus célèbre des vins effervescents du pays. Avec son image prestigieuse, c’est aussi un modèle de vin de fête, ou de grandes occasions.

l’AOP Champagne s’étend principalement sur les départements de la Marne et de l’Aube. On remarque tout de même de modestes extensions dans l’Aisne, la Seine-et-Marne et la Haute-Marne. Le vignoble est implanté sur un socle crayeux dont la perméabilité et la richesse en principes minéraux apportent beaucoup de finesse.

Dans ce paysage vallonné, on compte 4 régions principales. Ce sont la Montagne de Reims, la Côte des Blancs, la Vallée de la Marne et le Vignoble de l’Aube. C’est un très vaste vignoble de 30 900 hectares qui compte environ 4700 récoltants-manipulant.

La diversité des Champagnes

En dépit d’une appellation unique, il existe une infinité de Champagnes. Néanmoins on distingue tout de même les Champagnes, des Champagnes 1er Cru, et des Champagnes Grand Cru. Aussi, on repère dans la production des blanc de blancs (100% chardonnay), des blanc de noirs (100% pinots noir ou meunier ou les deux), ou des vins issus de l’assemblage des trois cépages.

Par ailleurs, le dosage différencie les brut zéro (moins de 3 g de sucre/L), les extra-bruts (entre 0 et 6 g / L), les brut (entre 6 et 12 g), les extra-dry (entre 12 et 17), les secs (entre 17 et 32), les demi-secs (entre 32 et 50 g), et les doux (plus de 50 g / L).

Aussi, on distingue les vins millésimés (produit à partir de la vendange d’un seul millésime) et les non millésimés dits « bruts sans année ».

Vignoble du Champagne Autreau Grand Cru
Crédit photo : LIKING3301

On trouve parfois la dénomination « Prestige » ou « cuvée spéciale ». Ce sont des vins haut de gamme, au prix de vente élevé. Ils sont commercialisés dans des bouteilles aux formes recherchées.

Le saviez-vous ?

Sur l’étiquette on constate en petits caractères, par des initiales, le statut du producteur. Par exemple, le récoltant-manipulant (RM), le négociant-manipulant (NM), la coopérative de manipulation (CM), le récoltant-coopérateur (RC), la société de récoltants (SR), et la marque d’acheteur (MA).

La production en méthode Champenoise

Dans d’autres vignobles, on l’appelle « la Méthode Traditionnelle », car le nom de « Méthode Champenoise » est règlementairement réservée à la Champagne. Cela consiste à donner du gaz au vin grâce à une deuxième fermentation en bouteille.

Pour cela, on ajoute au vin au moment de sa mise en bouteille une « liqueur de tirage », composées de sucre dissous dans du vin et de levures. Le vin fermente à nouveau, à l’intérieur de la bouteille et produit donc du CO².

Il ne reste plus qu’à éliminer le dépôt de levures et à combler la perte de vin par une liqueur de dosage (vin le plus souvent additionné de sucres). La proportion de sucres contenus dans cette liqueur de dosage définit son style (brut, extra-brut, demi-sec, etc). On appelle brut zéro ou brut absolu l’effervescent qui n’est aucunement sucré.

Extra-brut : entre 0 et 6 g / litre

Brut : entre 6 et 12 g / litre

Extra-dry : entre 12 et 17 g / litre

Sec : entre 17 et 32 g / litre

Demi-sec : entre 32 et 50 g / litre

Doux : supérieur à 50 G : litre

Le contexte de dégustation du Champagne : on se met en condition !

Le Champagne est un vin effervescent raffiné, élégant, dont la réputation n’est plus à faire !

Il est aussi synonyme de fêtes, de grandes occasions, d’arrosages en tout genre…

En effet, comment ferions-nous grandir nos enfants si on ne les arrosait pas dès la naissance au Champagne !? Qui n’a jamais arroser son année supplémentaire (surtout les âges ronds) au Champagne ? Qui n’a jamais fait péter du Champ pour arroser son BAC, BTS, nouveau job, promotion, etc ? Ne parlons pas des fêtes de Noël et surtout du nouvel an, où le Champagne est roi…

Que ce soit un caprice d’un soir, ou une belle occasion de faire péter les bulles, le Champagne sera toujours dans nos esprits !

Alors quand il s’agit de les déguster avant de les choisir, il ne faut pas se priver !